Vous êtes dans : Accueil > Découvrir Trévoux > Un passé singulier > Capitale de la Principauté de Dombes

Capitale de la Principauté de Dombes

La Grande Mademoiselle par Mignard

Au XVè siècle, les Ducs de Bourbon prennent possession du Pays de Dombes. Trévoux devient la capitale de la Principauté de Dombes. Elle acquiert progressivement l’indépendance politique, malgré une annexion au royaume de France entre 1523 et 1560.

Les privilèges liés à l’indépendance favorisent le développement économique, technique et culturel de Trévoux. Le droit de battre monnaie et de rendre justice, le tirage de l’or et de l’argent, l’imprimerie et l’orfèvrerie sont autant d’activités qui contribuent au rayonnement de Trévoux.

Des souverains

Anne-Marie-Louise d’Orléans, Duchesse de Bourbon-Montpensier, dite la Grande Mademoiselle, cousine de Louis XIV, et Louis-Auguste de Bourbon, Duc du Maine, fils naturel de Louis XIV et de Madame de Montespan, comptent parmi les souverains de Dombes.

Des « trésors »

La Principauté de Dombes est rattachée à la France en 1762. De ce passé prestigieux, Trévoux conserve de véritables « trésors ». A découvrir dans le mini-film "Des trésors pour un musée" et en consultant les pages ci-dessous : 

L’hôpital Montpensier et son apothicairerie

L'hôpital de Trévoux a été fondé par Anne-Marie-Louise d'Orléans, Souveraine de Dombes, en 1686. L'apothicairerie est visible au sein du Carré Patrimoines de l'espace culturel La Passerelle .

Lire la suite

Le Parlement de Dombes

L'ancien Parlement de Dombes s'élève rue du Palais, en face de la place de la Terrasse. Classé Monument historique, il abrite une salle d'audience aux décors remarquables. La salle d'audience est ouverte à la visite.

Lire la suite

Les « Mémoires de Trévoux » et le « Dictionnaire de Trévoux »

Dès le XVIIè siècle, Trévoux accueille des imprimeurs-libraires. Ils installent vraisemblablement leurs presses dans l’actuelle rue du Gouvernement. Parmi les nombreux ouvrages imprimés : les « Mémoires de Trévoux » (ou « Journal de Trévoux ») et le « Dictionnaire de Trévoux », célèbres dans l’Europe des Lumières.

Lire la suite

Les monnaies de Dombes et de Trévoux

Les Ducs de Bourbon battent monnaie comme « seigneurs de Trévoux » de 1456 à 1503, puis au titre de « princes souverains de Dombes » à partir de 1574. « Dombes » remplace alors « Trévoux » sur les monnaies.

Lire la suite

L’orfèvrerie

Trévoux concentre une importante activité d’affinage de métaux précieux. Les orfèvres installés à Trévoux échappent au prélèvement de droits liés au poinçonnage et aux ouvrages d’or et d’argent.

Lire la suite

Le tirage d’or et d’argent

Les tireurs d’or et d’argent installés à Trévoux connaissent leur apogée au XVIIIè siècle. Ces artisans fabriquent des fils de métal, utilisés pour la broderie et la passementerie.

Lire la suite