Vous êtes dans : Accueil > Découvrir Trévoux > Un passé singulier > Capitale de la Principauté de Dombes > Le tirage d’or et d’argent

Le tirage d’or et d’argent

Démonstration de tirage de métal sur l'argue

Les tireurs d’or et d’argent installés à Trévoux connaissent leur apogée au XVIIIè siècle. Ces artisans fabriquent des fils de métal, utilisés pour la broderie et la passementerie.

Au sein de la capitale de la Principauté de Dombes, les tireurs d'or et d'argent ne sont pas assujettis à l’impôt sur l’argue royale*. Ils affinent, forgent, tirent l’or et l’argent librement. Leurs ouvrages réputés de grande qualité bénéficient ainsi de prix très abordables et de nombreuses commandes.

Annexée au royaume de France en 1762, Trévoux perd ses privilèges fiscaux. La ville garde néanmoins sa tradition du tirage d’or et d’argent. Ce patrimoine est mis en valeur par l’association PRIVALS.

 *Argue : machine qui permettait d’étirer le métal pour en obtenir du fil / Argue royale : lieu où les tireurs d’or et d’argent du royaume de France devaient obligatoirement faire tirer, non sans frais, leurs lingots